Émilien Boutillat : la jeunesse, la compétence et l’expérience internationale

Grâce à sa double formation d’oenologue et d’ingénieur agronome, ce fils de vigneron champenois maîtrise toutes les facettes du métier mais c’est dans l’art de la dégustation et de l’assemblage qu’il excelle. Investi en Champagne depuis 2014, il avait auparavant enrichi son cursus professionnel par des missions en Afrique du Sud, au Chili, en Californie, en Nouvelle-Zélande et dans le Bordelais. Multilingue et ouvert aux autres, le jeune et talentueux Chef de caves a su tirer parti de ses racines champenoises et de son parcours international pour développer une approche transversale de son métier et la perfectionner avec curiosité et optimisme. La maison a reconnu dans Émilien Boutillat l’un des talents les plus prometteurs de la Champagne. Expertise technique, réussites avérées en matière de cuvées haut de gamme, sensibilité aux enjeux de la viticulture responsable, proximité évidente avec sa génération, expériences internationales, connaissance du terroir champenois et des vins du reste du monde, ce trentenaire réunit les qualités indispensables à la perpétuation du style Piper-Heidsieck. Émilien Boutillat est ainsi le trait d’union, initiant une relation de proximité et d’expertise avec les différents interlocuteurs de la maison et les consommateurs du monde entier. «Admirateur des partis-pris oenologiques de Régis Camus, il est le garant du style et de l’expertise de Piper-Heidsieck, affirmés par une prestigieuse lignée de Chefs de caves » souligne Benoit Collard, directeur exécutif de la maison.

Rencontre avec Régis Camus

La rencontre

RÉGIS CAMUS, Chef de Caves chez Piper-Heidsieck

Régis Camus « écrit » les champagnes Piper-Heidsieck depuis plus de vingt ans. Il incarne l’histoire, la philosophie, le style et l’âme de la Maison. Il dévoile ici son parcours, son quotidien et ses inspirations.

Les premières années

Régis Camus appartient au cercle fermé des Chefs de Caves, ces artistes d’exception qui élaborent le champagne des Maisons de Champagne les plus prestigieuses. L’adolescent qui suivait son grand-père dans l’exercice du battage des blés dans l’Aisne fit son miel de ces fréquentations paysannes. Il put ainsi, lorsqu’il commença à courir le vignoble à la recherche des meilleurs fruits, instaurer une relation de confiance avec les vignerons champenois qui approvisionnent la Maison de leurs raisins sur plus de 100 crus. Désormais parvenu au sommet de son art, c’est auprès du grand Daniel Thibaut, figure tutélaire de la profession, que Régis eut la chance de se former, à l’aube de sa carrière, dès son arrivée au sein de la Maison Piper-Heidsieck en 1994.

Intuition et audace

L’homme est sur le pont aux premières heures du jour, salue son équipe en arpentant la cuverie jusqu’à 10h30, heure à laquelle débutent les dégustations matinales quotidiennes : « C’est la meilleure heure pour déguster » confie-t-il. Les après-midis sont consacrées aux réunions stratégiques et aux rencontres avec la presse, où il se montre toujours ponctuel : « J’ai horreur d’être en retard », dit-il. Sa rigueur, sa précision, son sens aigu de la « prévoyance œnologique » y sont notoires.

Une œuvre collective

Régis Camus est un homme attentionné et curieux, qui raisonne d’une façon à la fois complexe et intuitive. Il a consacré sa vie à partager avec ses collaborateurs le mystère des assemblages véritablement inspirés, d’où proviennent la personnalité unique des champagnes Piper-Heidsieck. Il se montre dévoué à ses équipes : « Sans elles, un Chef de Caves est seul. C’est dans l’échange que nous construisons et devenons riches et complémentaires. Nos champagnes sont une œuvre collective. »

Nos champagnes sont une œuvre collective.

Une vie dédiée au Champagne

Sa plus grande victoire est sans conteste « d’avoir su concilier une existence professionnelle intense et une vie familiale marquée du sceau du bonheur ». Et son plus grand regret ? « La vie va trop vite. » Sa plus grande fierté tient dans les rencontres que son métier lui a offertes : « Vignerons, chefs de caves, patrons et présidents des grandes marques de champagne, tous me tutoient, qui aurait imaginé cela il y a 40 ans ?! » Et pour finir, sa plus grande joie ? « Voir un sourire illuminer le visage de ceux qui goûtent les champagnes Piper-Heidsieck, en sachant que, dans une certaine mesure, j’ai été l’instigateur d’un tel moment de joie. »

Rencontre avec Émilien Boutillat